SPINA . Création . Théâtre et Arts visuels 12 avenue du Point du Jour 69005 LYON  / Tel. +33 (0)6 99 05 12 12 / contact@spina-theatre.com  

l

 

                                                                                        

  • facebook
  • googleplus
  • flickr

ART POUR RIEN ( dedié à Federico Moroni )

un atelier sur l'art vivant d'être enfant

 

Dirigé par 
Francesco Bocchini et Silvano Voltolina

 

Metteur en scène Silvano Voltolina

Plasticien et scénographe Francesco Bocchini

 

Organisation Maud Dréano
Soutien administratif Av Turné.

 

Production SPINA. Créations. Théâtre et Arts visuels.

Avec le soutien de DADAprod.

 

Création in situ. Versions italiennes pour :

12 enfants - Festival international de Santarcangelo (It),   Juillet 2012
150 scolaires et 120 parents/enfants -  Teatro Metastasio - Prato  Déc. 2013

Création in situ avec l'enfance qui se réinvente sur 5 jours avec les enfants d'un territoire et se présente sous forme d'une création théâtrale et graphique le dernier jour :

DU 20 au 24 février 2017 au Toboggan Centre Culturel de Décines

Du 19 au 23 octobre 2015 à la Maison de l'enfance de la Duchère - LYON 9

Du 13 au 17 avril 2015 à la Scène Nationale LUX - VALENCE 

Du 23 au 27 février 2015 au TJP - CDN d'Alsace -  STRASBOURG

Du 16 au 20 février 2015 au Théâtre Les Ateliers - LYON

DU 7 au 10 décembre 2013 - Représentations au Teatro Metastasio - Prato (It)
Du 7 au 10 juillet 2012 - Représentations à Santarcangelo dei Teatri (It)

Du 1er au 7 juillet 2012 - création avec les enfants de Santarcangelo

Federico Moroni, peintre et maître d'école, a enseigné de l'après-guerre jusqu'en 1968 dans le hameau de Bornaccino, situé dans l'alors très rurale région italienne de Romagne. Dans la petite école, les enfants prenaient tout le temps pour peindre, dessiner et observer la vie de la nature et des choses.

 

Ses réflexions sur l'enfance sont rassemblées dans un volume qui porte le titre Arte per Nulla (Art pour Rien), illustré avec un choix des merveilles crées par ses jeunes élèves. À partir de ce livre unique nous imaginons un laboratoire où les enfants sont encouragés à s'essayer au trait et à la couleur, inventer des jeux à faire en public et expérimenter une idée de théâtre dirigée par leur sens du temps, absorbé ou agité que soit-il.

 

De tout cela naîtra un spectacle secret, où une classe sans enseignant est à l'œuvre et son art apparaît sur le vif et par jeux.

 

 

 

 

 

 

 


Federico Moroni & l'école de Bornaccino 
Documentaire de Flavio Nicolini (1968, en italien)

1/13

 Puisses-tu être saisi par l'enchantement d'une découverte soudaine comme un enfant assis sur le banc peut l'être par les couvercles du cirage, lorsque du coup il les transperce au centre, les attache en tas avec des ficelles et les suspend à une branche de prunier, pour qu'ils resonnent avec le vent à la fête lointaine d'un village éclairé par des milliers de bougies. Ainsi ton art puisse être un art pour rien, inventé comme un jouet, un art qui suscite l'admiration et l'approbation dans ta cour, peut-être parmi les boîtes de conserve vides, les coquilles d'œufs et les cendres de la buanderie; reçue et célébrée par une bobine en bois et une plume de poule. 

 

Federico Moroni (Extrait du livre Arte per Nulla)